Inflation de la paire USD JOD

La paire USD JOD est très sensible à toutes les décisions monétaires des deux cotés de l’atlantique http://www.casino-noir.org et il faudrait être prudent dans les prises de position

On constate ainsi une inflation de la paire USD JOD=>https://www.facebook.com/pages/Franck-Rivi%C3%A8re/1390387091271136

USD JOD4

USD JOD5

USD JOD6

USD JOD7

la société d’ingénieurie ASSYSTEM

– la société d’ingénieurie ASSYSTEM perd plus de 11% cette semaine. De peur de voir tous les investissements nucléaires gelés ou arrêtés, tous les titres des sociétés exposées au secteur du nucléaire ont été affectés cette semaine, ASSYSTEM en fait partie.
– Suite au mois de mars explosif pour les biotechnologies, le secteur a été attaqué cette semaine. Les résultats annuels et news d’EXONHIT THERAPEUTICS ont laissé les investisseurs de marbre, le titre abandonnant 12.5% sur la semaine. Même sanction pour IPSOGEN et CELLECTIS, abandonnant respectivement 11.7% et 7.15%. Seuls NICOX et CARMAT ont surnagé. http://www.charlesdereeper.com/igmarkets_mon_avis_sans_pipo_commercial.html
– Les résultats de la petite SSII OCTO TECHNOLOGY ont refroidi les investisseurs, le titre perdant près de 9%. Le titre avait bien progressé auparavant d’où cette prise de bénéfice. Cette SSII n’est pas spécialement bon marché avec un PER 2010 de 14, et un VE/ROP de 17, ce qui est beaucoup trop élevé. Le RN est certes en augmentation de 73% à 1.6 Millions d’euros mais le ROP est stable ce qui est très decevant. Je suis donc à l’écart du titre.
– le cas NETGEM est particulier. Les résultats 2010 s’affichent en retrait de près de 20% avec des RN de 22.6 millions d’euros et un ROP de 30.8 millions d’euros, ce qui se traduit tout de même par un PER de 5.8 et une VE/ROP de 2.9, vous avez bien lu ! Mais qu’en sera-t-il de 2011 et des prochaines années ? Là est la question … d’où l’importance des perspectives dans l’évaluation d’un titre. »http://courtiersforex.com/etoro.html »

En effet, après la vente à SFR du logiciel que NETGEM lui fournissait, le chiffre d’affaire réalisé avec SFR ne va cesser de décliner voire de totalement disparaître d’ici la fin de l’année 2011. En effet, SFR développe actuellement sa solution en interne. Le challenge pour NETGEM est donc maintenant d’accroitre significativement sa part de marché à l’International. Plusieurs contrats ont été signés en Australie, en Europe et en Amérique latine, la croissance est exponentielle mais le CA ne compense pas la perte de CA avec SFR.
Le marché est loin d’être convaincu par la croissance à venir à l’International puisque le titre a abandonné près de 9 % cette semaine.
Je vais continuer néanmois de suivre de près NETGEM, la situation financière étant particulièrement solide avec une trésorerie de 43 Millions d’euros pour une capitalisation boursière de 132 millions d’euros. Je pense que la moindre nouvelle concernant la signature d’un contrat , pourrait faire décoller la valeur. Je pense que certains l’ont peut-être un peu trop vite enterré.
– CHARGEURS a été attaqué cette semaine, le titre cédant 10%. Il faut reconnaitre que ce spécialiste du film de protection et du texitile avait bien résisté la semaine d’avant, la publication des résultats annuels réveillant literralement le titre . Le début de la semaine lui a été moins favorable avec des prises de bénéfices. Pourtant les ratios financiers de CHARGEURS sont très sexy avec un PER de 4.9, une VE/CA de 0.26 et une VE/ROP de 6. Le seul bémol serait que CHARGEURS pourrait patir de son exposition au marché chinois et que le séisme au Japon ait un impact sur son activité … bien que je suis loin d’en être convaincu !  Vous l’aurez compris, cher abonné, CHARGEURS est l’une de mes valeurs préférées car elle n’apparaît pas chère du tout. Je pense faire une analyse complète de cette société dans les prochains jours ; je pense prochainement intégrer ce titre dans notre portefeuille small-cap.

DANE ELEC MEMORY affiche une fois de plus l’une des plus fortes baisses de la semaine (-10.3 %) parmi les small-caps. Honnêtement, il y a de quoi s’inquiéter concernant le futur de cette société, DANE est confronté depuis des années à une concurrence féroce dans les produits électroniques. La perte, frais de restructurations compris, a atteint 20 millions d’euros en 2010, le CA étant de son côté en décroissance. Une vague de licenciements est même attendue. Face à toutes ses difficultés, une augmentation de capital pourrait être nécessaire. Je suis à l’écart du titre https://www.facebook.com/pages/Franck-Rivi%C3%A8re/1390387091271136 … et pour longtemps !

 

Holding BURELLE

– la holding BURELLE a été à la fête cette semaine avec une hausse de 16 % du titre. La holding a profité des superbes résultats annuels de l’équipementier automobile PLASTIC OMNIUM (en hausse de près de 12%) dont elle détient plus de la moitié du capital. Pour résumer, la valorisation de BURELLE suit mécaniquement les mouvements à la hausse et à la baisse de sa fifille. PLASTIC OMNIUM, dont la capitalisation boursière frôle maintenant le milliard d’euros, ne manque pas d’atout avec un PER de 5.5, une croissance impressionnante de plus de 30% et un doublement de son dividende à 1.4€ ! Dans ce genre de configuration (fille et mère cotées), il est préférable de préférer la fille à la mère, c’est bien évidemment l’activité de la fille qui donne la tendance sur les titres PLASTIC OMNIUM et BURELLE
– XIRING a réservé une belle surprise à ses actionnaires lors de l’annonce http://courtiersforex.com/plus500.html du versement d’un dividende de 1.5 € (dont 1.2 € exceptionnel). La réaction ne s’est pas faite attendre avec une hausse de 18 % sur la semaine. La valorisation n’est pas donnée avec un PER qui dépasse les 20. Je suis à l’écart du titre malgré des qualités indéniables et une situation financière solide correcte, la trésorerie de 13.8 Millions d’euros couvrant le quart de la valorisation de XIRING.http://defiscalisation-strategies.com/
– Suite à ces résultats annuels explosifs, le titre ADL PARTNER s’est envolé de plus de 15%. En effet, la société affiche des ratios 2010 très bas, avec un PER proche de 5, une VE/ROP de 3 et un dividende de 1.2 € ce qui procurait un rendement de plus de 10%, (avant l’envol du titre) !
Même cause, même effet pour la société d’ingénieurie SOGECLAIR qui a vu son titre progresser de près de 11% suite à ses résultats annuels, mettant en évidence une décote boursière (PER de 7). Quel dommage que ce titre soit si peu liquide ! J’avais construit patiemment une ligne de 600 titres sous 18€ à la fin de l’année 2010. Mais exaspéré par les volumes anémiques et un carnet d’ordre trop étroit, je me suis résigné à revendre mes titres au dessus des 20, avec toutes les peines du monde en janvier. Je savais que le titre méritait une meilleure valorisation http://courtiersforex.com/etx_capital.html mais il ne m’offrait pas la possibilité de sortir rapidement sans défoncer le CO. Bref, je n’étais pas très serein, (http://finances.orange.fr/bourse) j’avais préféré vendre.

– La société ARCHOS a encore fait parler d’elle semaine. A l’approche des résultats annuels, la volatilité a été une nouvelle fois au rendez-vous, le titre s’offrant une hausse de 8% la veille. Malgré un dernier trimestre explosif (CA du T4 en hausse de 120% !), le société n’arrive toujours pas à dégager des bénéfices. La direction a annoncé des perspectives prometteuse mais malheureusement, elle n’a apporté aucune précision chiffrée , ni de confirmation de retour à la rentabilité. Ce titre m’apparait toujours aussi cher et dangereux à prix !
– Le titre BOIRON s’adjuge plus de 5% cette semaine. Les résultats annuels sont en chute libre, par rapport à l’exercice 2009 qui avait bénéficié de l’effet de la grippe H1N1. Le marché s’y était toutefois préparé ce qui explique la hausse du titre. La valorisation de BOIRON avec une PER de 14 pour 2010, apparait modérée dans le secteur de la santé à la différence d’Innate Pharma qui apparaît être en grande forme sur http://pharmatrading.org/.
– La société TOUPARGEL, spécialiste de la livraison de surgelés à domicile s’adjuge 5.6% cette semaine. La valorisation de ce titre est modérée (PER de 11). Les investisseurs devraient de nouveau s’intéresser à la valeur, après que son management se soit enfin décidé à mettre l’accent sur les ventes par internet. La société a pour ambition de multiplier son CA par 5 dans les 2 ans à venir. A suivre https://www.facebook.com/pages/Alphonse-Basile/458709117616339.
– MEDASYS, éditeur de logiciels médicaux, prend 8% cette semaine sans raison apparente. Je n’apprécie pas tellement cette société. Depuis des années, elle ne cesse de décevoir car elle tient que trop rarement ses prévisions. La rentabilité devrait encore être faible cette année. A suivre quand même car sa valorisation n’est pas très élevée.

 

MEDICREA

Pour l’anecdote, le leader de la fidélisation sur internet MAXIMILES publie ses résultats ce lundi. La situation financière est très séduisante avec une trésorerie de 15 millions d’euros qui couvre la moitié de sa capitalisation. Je n’ai pas véritablement d’avis sur la bête 😉 mais les résultats de http://www.abacibiz.com/broker-forex/interactivebrokers.html ce lundi devraient nous éclairer !
– On surveillera aussi le comportement du titre MEDICREA durant les deux prochaines semaines. La société a prévu de publier ses résultats annuels le 14 avril et d’expérience, il y a toujours de la spéculation sur le titre, les jours précédant les résultats. Un ROP positif (véritable performance pour cette société !) devrait être annoncé à cette occasion.
– Les résultats du premier semestre de MICROPOLE avaient été décevants, ces derniers ayant été impactés par une charge exceptionnelle liée à leur déménagement à Levallois Perret. La spéculation pourrait néanmoins s’emparer du titre avant la publication. Si c’était le cas, on essaierait d’en profiter en prenant soin de revendre juste avant la publication. En effet, j’estime que la société est à son prix même si je tiens compte d’une progression des RN et ROP durant le second semestre. Micropole avant la publication oui, après non ! 😉
– UMANIS fait partie des dernières SSII oubliées et pourtant elle n’est pas dénuée de qualité, croyez-moi ! Le titre est bon marché et l’acquisition récente d’AURA est passée complètement inaperçue alors qu’elle va permettre d’augmenter le CA d’UMANIS de plus de 50% en 2011 … une paille ! 😉 Le titre est à surveiller mais j’aurai l’occasion d’en reparler car les résultats d’UMANIS ne sont pas pour tout de suite (fin avril à priori)
Toutes les valeurs citées ci-dessus, dans cette partie, sont toutes très intéressantes à suivre. Comme vous pouvez le constater, cher abonné, il y a encore de quoi s’occuper pour les semaines à venir.

Notre portefeuille continue de bien se comporter puisqu’il progresse de près de 2 % cette semaine. J’attends un passage des 3.6 sur IT LINK.

La bourse n’a pas été à la fête cette semaine, la baisse a affecté tous les compartiments de la cote face à la menace nucléaire qui plane actuellement au Japon. Quelques small-caps ont cependant pu tirer leurs épingles du jeu ainsi que le broker tradé grâce à http://www.abacibiz.com/broker-forex/etoro.html.
– Le secteur des énergies alternatives a été l’une des vedettes de la semaine. En effet, les investisseurs se sont tournés vers le secteur suite à une possible remise en cause du nucléaire. Cette tendance à defiscaliser pourrait être amenée à durer dans les semaines à venir. L’opérateur d’éoliennes THEOLIA, a ainsi progressé de 6% cette semaine. Personnellement, je n’ai jamais apprécie cette valeur et mon sentiment n’est pas près de changer. La situation financière s’est certes renforcée suite à l’augmentation de capital réalisée en juillet 2010 mais le chiffre d’affaire affiche une baisse de près de 50%. Les perspectives voire la stratégie me paraissent floues et je ne parle même pas d’éventuels bénéfices qui me paraissent bien hypothétiques. En fondamental, elle reste difficilement valorisable et dangereuse https://twitter.com/GilbertIrenee . Cependant, en trading, elle peut être très intéressante à travailler, en swing-trading sur quelques jours … pas plus! Le titre VERGNET, autre spécialiste de l’Eolien s’adjuge 10.5 %. Cette société me parait plus prometteuse avec la signature de contrats très significatif en Éthiopie et en Algérie, ce qui a entrainé tout simplement un triplement du CA en 2010. La société VERGNET vise une croissance rentable avec ce site pour 2012. A suivre donc.